Studio Pierre Henry

Un studio interactif consacré à la musique de Pierre Henry et à la musique du XXème siècle

Contexte

Depuis le 1er octobre 2019, le Musée de la musique accueille dans un nouvel espace les instruments, appareils et objets du Studio Son/Ré de Pierre Henry. À l’orée des années 1950, Pierre Henry s’engage dans la recherche sur les lutheries expérimentales. Bruits et sons collectés remplacent les notes pour être montés et transformés par des machines, puis diffusés sur des haut-parleurs. Sculpteur sonore, il incarne très tôt une référence pour nombre de compositeurs. Son studio, reconstitué au sein de la collection permanente du Musée de la musique, invite le visiteur à appréhender sa place dans l’histoire et à expérimenter, par la manipulation sonore, son empreinte sur les musiques actuelles.

Mani

Les manipulables conçus décomposent la manière dont Pierre Henry travaillait les sons.

Un premier dispositif, le séquenceur, mêle écran tactile et boutons physiques et permet l’écoute de sons enregistrés et traités par Pierre Henry. Par des gestes simples, le visiteur séquence ces sons pour en faire une première composition concrète. À tout moment, un bouton permet de ré-arranger les sons comme Pierre Henry l’avait imaginé et composé.

S’en suit le mixage, qui se fait à l’aide de curseurs motorisés de console, et qui propose au visiteur de remixer l’œuvre phare de Pierre Henry, Psyche Rock. Une fois encore, un bouton permet de retrouver le mixage du maître.

Puis, c’est l’étape du remix et de la manipulation du son, qui permet aux visiteurs de moduler les grandes familles d’effets (écho, vitesse de la bande, filtres, boucles…) utilisés par Pierre Henry dans l’œuvre La Xème. En lieu et place d’explications fastidieuses sur les traitements sonores, l’expérimentation et l’écoute permet au visiteur d’explorer ces différents effets qui combinés, transforment radicalement le son.

Enfin, après la manipulation du son concret, la place est donnée à la synthèse du son grâce à un synthétiseur analogique dont toutes les fonctionnalités ont été simplifiées, sans toutefois en amoindrir le potentiel créatif. Encore une fois, le dispositif incite le visiteur à expérimenter, écouter et toucher ; sans tout comprendre à la synthèse sonore — discipline ô combien complexe —, il repart avec une expérience satisfaisante de création sonore au synthésiteur.

CLIENT

Cité de la Musique – Philharmonie de Paris

DATE

octobre 2019

LIEU
Cité de la Musique
OUTILS
  • HTML/JS/CSS
  • Arduino
  • Blínk
  • PARTAGEZ
United Themes Shortcode Plugin