NASTUDIO

Augmenter une sculpture par le déclenchement de matériaux sonore électroniques

Contexte

Artiste plasticienne, Nathalie Auzépy crée un dialogue permanent entre l’espace, le corps et l’esprit. La nature et le sacré sont ses champs d’expression, les arbres créant un lien entre la terre et le ciel, le féminin incarnant l’énergie et la force créatrice. Les œuvres de Nathalie Auzépy se basent sur le désir d’établir un dialogue artistique sensoriel, poétique et sensible entre la nature et le féminin sacré et son environnement politique, social et symbolique.

Buzzing Light a réalisé l’augmentation électroacoustique de deux œuvres, l’Arbre de Vie et Loïc l’Emprise, en y intégrant une interaction sensorielle provoquant le déclenchement de matériaux sonores électroniques.

Des dizaines de capteurs pour rendre la sculpture sensible

Pour l’Arbre de Vie, des capteurs piézo-électriques détectent les vibrations des cordes qui déclenchent des sons électroniques amplifiés par des enceintes intégrées dans la sculpture. La sculpture est aussi mécaniquement solidaire d’un pot vibrant qui émet des vibrations dans l’âme de l’arbre, uniquement perceptibles lorsque le visiteur touche le bois. Le dispositif possède 28 voix de polyphonie, c’est-à-dire que 28 sons peuvent être joués simultanément.

Loïv l’Emprise, quant à elle, est une sculpture de femme faite de bois et de métal qui émet des sons concrets racontant son histoire lorsqu’on effleure sa structure métallique. Nous avons utilisé un réseau d’électrodes capacitives qui permettent de détecter l’approche et le toucher sur les tiges métalliques.

CLIENT

Nathalie Auzépy

PARTENAIRES
  • Thierry Coduys
  • François Mallebay
DATE

avril 2016

LIEU
YIA Art Fair Bruxelles
OUTILS
  • Arduino
  • Visatons
  • Électrodes capacitives
  • Players polyphoniques
  • PARTAGEZ