Al Musiqa

Un qalam interactif, des cartes musicales et un faux YouTube

Contexte

Soulignant le caractère central que revêt la musique au sein des sociétés arabes, l’exposition Al Musiqa se veut surtout un manifeste pour la sauvegarde d’un patrimoine culturel aujourd’hui en danger, en même temps qu’un témoignage de l’exceptionnelle vitalité de la création musicale contemporaine dans le monde arabe.

Buzzing Light a réalisé l’ensemble des dispositifs interactifs : un atelier d’écriture en arabe, des cartes interactives et une fausse plateforme de réseau social imitant YouTube.

Plusieurs dispositifs au fil du parcours

L’atelier d’écriture en arabe se présente sous la forme d’un écran tactile réagissant au stylet. Le visiteur saisit son prénom qui est ensuite automatiquement transcrit phonétiquement en arabe à l’aide de l’API Google Translation. Dès lors, le visiteur doit tenter de re-dessiner son prénom en suivant les instructions, de droite à gauche et sans trop sortir du modèle. Une fois le dessin satisfaisant, une impression thermique de sa calligraphie est éditée et le visiteur peut repartir avec pour l’offrir à des proches ou garder un souvenir.

Les cinq cartes interactives sont présentées dans des iPad et permettent d’écouter des playlists géolocalisées.

Enfin, trois iPad dont l’interface est très proche de YouTube, proposent des playlists de clips musicaux.

CLIENT

Cité de la Musique – Philharmonie de Paris

DATE

avril 2018

LIEU
Philharmonie de Paris
OUTILS
  • Blínk
  • HTML5/CSS3/JS
  • Blínk pour iOS
  • Google Translation API
  • PARTAGEZ