L’abîme. Nantes dans la traite atlantique et l’esclavage colonial, 1707-1830.

Vidéomapping sur un diptyque et dispositif numérique à code-barres

Contexte

Le musée d’histoire de Nantes propose d’interroger ses collections sous un nouvel angle, afin de révéler les traces invisibles au premier abord mais bien présentes, du destin de celles et ceux qui furent victimes du système colonial. Au-delà de la vision économique et commerciale habituelle, l’exposition lèvera le voile sur la complexité du réel d’une ville qui fut négrière et esclavagiste.

Buzzing Light y a réalisé un vidéomapping sur un diptyque et un dispositif numérique utilisant une douchette à code-barres.

Un vidéomapping sur un diptyque

En complicité avec la directrice scientifique et les équipes de médiation du musée, nous avons réalisé un vidéomapping accompagné d’une bande sonore (produite par l’agence Alvéole) qui décrypte, à l’aide de zones lumineuses, deux tableaux d’armateurs nantais portraiturés avec des personnes noires mises en esclavage.

Grâce à notre savoir-faire acquis avec une précédente réalisation, nous avons conseillé le musée sur les choix matériels pertinents (visibilité, ombres, reflets et conservation des œuvres) et avons prototypés le dispositif avant l’accrochage des œuvres dans l’exposition.

Scan d’objets

Plus loin dans l’exposition, un dispositif propose au visiteur de scanner le code-barres d’un objet de la vie courante présenté devant lui (jeans, rouge à lèvres, chocolat…) et de lui montrer en quoi ces produits contribuent à l’esclavagisme moderne dans les produits manufacturés.

CLIENT

Château des ducs de Bretagne

PARTENAIRES

Margaux Barba
Agence Alvéole

DATE

octobre 2021

LIEU
Château des ducs de Bretagne
OUTILS
  • After Effects
  • HTML5, JS
BUDGET (conception, réalisation et matériel)

14 k€

  • PARTAGEZ